Budget Leitao : « Toujours rien pour les organismes en défense de droits », se désole le Regroupement des organismes en défense collective des droits

Montréal, le 29 mars 2017 – Le Regroupement des organismes en défense collective des droits (RODCD) est exaspéré de constater que le budget du gouvernement du Québec ne prévoit aucun rehaussement du financement des organismes en défense collective des droits qui doivent faire face à un sous-financement criant devenu intenable. Pour Marie-Hélène Arruda, porte-parole du RODCD, la situation est vraiment critique à un point tel qu’on voit de plus en plus d’organismes contraints de fermer leurs portes : « Que des groupes qui ont près de 50 ans d’existence en viennent à envisager de fermer leurs portes à cause d’un manque de ressources est extrêmement grave. Il aurait tellement fallu que le gouvernement injecte des sommes supplémentaires dans ce budget; les groupes sont à bout de souffle, ils ne voient plus la lumière au bout du tunnel ». Continuer la lecture de Budget Leitao : « Toujours rien pour les organismes en défense de droits », se désole le Regroupement des organismes en défense collective des droits

PHILIPPE COUILLARD VA À L’ENCONTRE D’UNE POLITIQUE GOUVERNEMENTALE : LES DROITS ÇA SE DÉFEND COLLECTIVEMENT, PAS AU MÉRITE !

Montréal, le 14 mars 2017 – Le Regroupement des organismes en défense collectives des droits (RODCD) proteste contre la déclaration du premier ministre du Québec, hier matin, à Roberval, après qu’un groupe de sans emplois de son comté ait annoncé qu’il devait fermer temporairement ses portes pour une énième fois. Philippe Couillard, s’est défendu en affirmant que le gouvernement regarde « la situation de tous les organismes à leur mérite ». « C’est tout simplement scandaleux! », s’insurge Véronique Laflamme, porte parole du RODCD et du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU). Elle rappelle que le RODCD revendique justement un rehaussement de 40 millions $ du financement de base des organismes de défense collective des droits dans le budget qui sera déposé le 28 mars. Elle ajoute que « c’est à cette seule condition que des groupes comme le Mouvement Action-Chômage Lac-Saint-Jean pourront mener à bien leur mission à l’année longue », affirme madame Laflamme. « Il est urgent que le gouvernement réagisse et réponde enfin aux revendications du RODCD ! », conclut-elle. Continuer la lecture de PHILIPPE COUILLARD VA À L’ENCONTRE D’UNE POLITIQUE GOUVERNEMENTALE : LES DROITS ÇA SE DÉFEND COLLECTIVEMENT, PAS AU MÉRITE !

Visite des députéEs par la DCD – fin septembre/octobre 

Le RODCD vous invite, en ce début d’automne, à aller rencontrer vos députés provinciaux afin de les sensibiliser aux enjeux des organismes en défense collective des droits. Pour ce faire, nous avons conçu le document suivant:

document_dcd_deputes_automne2016vf

L’objectif est de faire connaître les organismes en DCD et surtout de faire valoir nos revendications afin que les députés présentent nos demandes au Premier ministre ou les fasse cheminer au sein de leur parti.

Le RODCD invite les organismes qui n’ont pas l’intention d’aller visiter leurs députéEs en octobre à minimalement leur envoyer le document.

Tournée de formation de la Défense collective des droits

Un formation pour: 

  • S’approprier davantage les critères (4)[i] et les manifestations liées aux groupes de défense collective des droits (DCD).
  • Aider les groupes à rendre plus visible et mettre davantage en valeurs leurs pratiques en lien avec les 4 critères et manifestations de la DCD.

Pour savoir quand nous serons dans votre région, consulter le calendrier ci-joint Calendrier  et la description de la formation

[i] Les quatre critères du programme Promotion des droits sont : Éducation populaire autonome, Analyse politique non partisane, Mobilisation sociale, Représentation.

Visuel de la campagne « Les droits, ça se défend! »

RODCD_850x315_Facebook header_F

Le RODCD a produit du matériel de visibilité afin de permettre aux organismes de rendre la défense collective des droits plus visible notamment dans les actions de mobilisation et sur les réseaux sociaux.

Nous vous invitons à les utiliser dans vos activités et à les diffuser largement vos réseaux!

Étude de crédit du MTESS – Le Regroupement des organismes en défense collective des droits questionne le ministre Blais

Montréal, 25 avril 2016 – C’est aujourd’hui que les député-e-s étudient les crédits budgétaires du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité Sociale pour l’année à venir et le Regroupement des organismes en défense collective des droits (RODCD) a plusieurs questions à poser au ministre François Blais.

Rappelons d’abord que nous sommes environ 300 organismes en défense collective des droits au Québec. Notre contribution à la participation citoyenne, à la démocratie, à la défense des droits sociaux et économiques, à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale a été officiellement reconnue par le gouvernement à travers une politique gouvernementale au début des années 2000. Malgré cette reconnaissance, le financement des organismes en défense collective des droits vit de constants reculs puisque cette reconnaissance ne s’est jamais traduite par un financement adéquat des organismes. Continuer la lecture de Étude de crédit du MTESS – Le Regroupement des organismes en défense collective des droits questionne le ministre Blais

GRÈVE DU COMMUNAUTAIRE : Le ministre Hamad reconduit les protocoles des organismes en défense collective des droits pour trois ans

unnamed

Montréal, 6 novembre 2015 – Le Regroupement des organismes en défense collective des droits (RODCD) accueille avec soulagement l’annonce faite ce matin par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, monsieur Sam Hamad, à propos du renouvellement des ententes de financement des organismes communautaires sous sa responsabilité pour une durée de trois ans. « Nous constatons que la mobilisation sans précédent des groupes communautaires a bel et bien apporté des gains concrets pour la défense collective des droits, celui de la préservation de nos acquis », déclare Caroline Toupin, porte-parole de la campagne « Les droits, ça se défend ». « Pour nous, il est clair que sans cette importante mobilisation des derniers jours, nous serions encore dans l’incertitude quant à notre avenir, d’autant plus que lors de notre rencontre, le 2 novembre, le ministre Hamad ne nous donnait aucune assurance », poursuit madame Toupin. Continuer la lecture de GRÈVE DU COMMUNAUTAIRE : Le ministre Hamad reconduit les protocoles des organismes en défense collective des droits pour trois ans

Grève, fermeture des 2-3 novembre : une mobilisation historique du commuanutaire

Un bilan plus que positif!

12182956_1241730079185889_5220686748962674321_o

Comment peut-on introduire le bilan d’une mobilisation sans précédent, jamais vu pour le mouvement communautaire ? Car c’est bien de cela dont on parle, pensez-y : pendant deux jours, 1431 organismes ont fermés leurs portes, ont fait la grève, ont interrompu leurs activités et ont participé à des actions organisées aux quatre coins du Québec ! WOW !

Le communautaire a su démontrer  qu’il était loin d’être résigné face à l’austérité imposée par le gouvernement. Au contraire, le communautaire est un mouvement uni, fort et en action contre cette austérité qui détruit notre filet social!  Après une telle mobilisation, ce n’est pas le temps de baisser les bras! Le Québec bouge de partout et le communautaire aussi!

Bulletin, spécial bilan (PDF)

Bulletin, spécial bilan (Word)

Revue de presse (en évolution)

 

Grève du communautaire : Sam Hamad rencontre les organismes en défense collective des droits

Montréal, le 3 novembre 2015. Des représentantes des organismes en défense collective des droits ont rencontré hier le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Sam Hamad. Deux sujets étaient à l’ordre du jour : le renouvèlement des ententes de financement (protocoles d’ententes) des organismes en défense collective des droits qui arrivent à échéance le 31 mars 2016 et le rehaussement de ce financement.

Du côté du renouvèlement des ententes, rappelons que l’automne dernier, le gouvernement coupait de moitié les ententes avec les organismes en défense collective des droits. Plutôt que de renouveler sur 3 ans, tel que le prévoit la Politique gouvernementale sur l’action communautaire, les ententes ont été signées pour seulement 18 mois. Le ministre Hamad a affirmé aux représentantes des organismes en défense collective des droits qu’il travaillait dans le sens d’une entente sur trois ans. « Toutefois, aucun engagement formel n’a pu être obtenu du ministre lors de cette rencontre » déplore Caroline Toupin du Regroupement des organismes en défense collective des droits. Le ministre ne peut pas nous dire non plus à quel moment nous aurons une confirmation. À moins de 5 mois de l’échéance des ententes, les organismes sont toujours dans la noirceur totale », poursuit-elle. Continuer la lecture de Grève du communautaire : Sam Hamad rencontre les organismes en défense collective des droits

Pour une plus grande reconnaissance et un meilleur financement de la défense collective des droits