Le RODCD et ses membres

Le Regroupement des organismes en défense collective des droits (RODCD) rassemble 20 regroupements nationaux et représentent plus de 300 groupes en défense collective des droits partout au Québec. Sa mission est de revendiquer une plus grande reconnaissance et un meilleur financement des groupes en défense collective des droits. Les organismes en défense collective des droits sont financés en majeure partie par le programme « Promotion des droits » du Secrétariat à l’action communautaire autonome et aux initiatives sociales (SACAIS), lequel est sous la responsabilité du Ministère de l’Emploi et de la Solidarité Sociale (MESS). Le RODCD défend également les intérêts de ses groupes lors de rencontres avec les autorités politiques ou administratives du gouvernement.

Nos membres :

  • Association des grands-parents du Québec (AGPQ)
  • Association québécoise Plaidoyer-Victimes (AQPV)
  • Collectif pour un Québec sans pauvreté
  • Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail (CIAFT)
  • Eau Secours
  • Fédération des femmes du Québec (FFQ)
  • Front commun des personnes assistées sociales du Québec (FCPASQ)
  • Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)
  • Jeunesse ouvrière chrétienne du Québec (JOC)
  • Ligue des droits et libertés (LDL)
  • Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE)
  • Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec (MÉPACQ)
  • Mouvement démocratie nouvelle (MDN)
  • Mouvement des travailleurs chrétiens (MTC national)
  • Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ)
  • Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec (RTGFQ)
  • Réseau des lesbiennes du Québec (RLQ)
  • Réseau québécois des groupes écologistes (RQGE)
  • Trajectoire Québec (Transport 2000)
  • Union des consommateurs

Les membres du comité de coordination :

    • Julie Antoine, Réseau des lesbiennes du Québec (RLQ)
    • Marie-Hélène Blanc, Association québécoise Plaidoyer-Victimes (AQPV)
    • Marie-Andrée Gauthier,  Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec (RTGFQ)
    • Louise Paré, Mouvement des travailleurs chrétiens (MTC)
    • Jana Testado, Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec (MÉPACQ)
    • Maxime Roy-Allard, Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ)

Pour une plus grande reconnaissance et un meilleur financement de la défense collective des droits