COVID-19 : Programmes d’aide

Vous trouverez dans cette section les différentes mesures d’aides offertes par les instances gouvernementales

Questions-réponses sur les demandes de prestations d’assurance-emploi

Pour toutes les réponses à vos questions concernant les demande de prestations d’assurance-emploi, consultez les réponses du Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi ICI.

Message d’Emploi et développement social Canada: https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/ministere/avis/coronavirus.html

Questions / Réponses de la CNESST: https://www.cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/Pages/coronavirus.aspx

Programme d’aide temporaire aux travailleurs et travailleuses du Québec

Le 16 mars, le gouvernement du Québec a fait une première annonce économique dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire actuel : PATT
Elle concerne une aide financière temporaire pour les personnes en isolement obligatoire qui perdent des revenus d’emploi mais qui ne bénéficient pas du programme de l’assurance emploi (qui lui-même sera bonifié prochainement).

[Mise à jour du 3 avril 2020] Nouvelle prestation pour les travailleurs et travailleuses gagnant 550$ par semaine ou moins, et qui offrent des services essentiels pendant la crise, incluant ceux et celles du milieu communautaire.

Programme d’aide économique du Québec pour les entreprises

[Mise à jour du 6 avril] Mise en œuvre du Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME) par le gouvernement du Québec. Il s’agit de subventions pour aider les entreprise (dont les groupes communautaires) à couvrir les coûts des activités de formation ainsi que pour l’organisation du travail.

Plan d’intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19

Annoncée le 18 mars, le gouvernement du Canada a mis en place une nouvelle série de mesures économiques ICI
[Mise à jour du 25 mars 2020] Annonce d’une nouvelle Prestation canadienne d’urgence (qui remplace les allocations de soutien et de soins d’urgence), d’un montant imposable de 2 000 $ par mois pendant quatre mois au maximum
[Mise à jour du 15 avril 2020] Assouplissement des critères pour la prestation canadienne d’urgence: aux travailleurs et travailleuses de l’industrie saisonnière; à ceux et celles qui ont épuisé leurs prestations d’assurance-emploi; ainsi qu’aux travailleurs et travailleuses qui maintiennent un lien d’emploi et gagnent moins de 1000$ par mois.
[Mise à jour du 30 mars 2020] Annonce d’une nouvelle Subvention salariale d’urgence aux petites entreprises et organismes à but non lucratif et organismes de bienfaisance ATTENTION il faut attester d’une baisse d’au moins 30% des revenus de l’organisme. [Mise à jour du 8 avril 2020] la baisse de revenu nécessaire est abaissée à 15%. Les organismes qui ne se qualifient pas pour la subvention d’urgence, peuvent demander la subvention salariale temporaire couvrant 10% des salaires annoncée précédemment.

  • Bonification de l’allocation familiale pour enfants de 300$ par enfant
  • Versement complémentaire spécial du crédit pour taxe sur les produits et services
  • Prolonger jusqu’au 1er juin la date limite pour la transmission de déclarations de revenus des particuliers et jusqu’au 31 juillet pour les paiements
  • Allocation pour soins d’urgence pouvant atteindre 900 $ aux deux semaines. Cette allocation sera mise en place dans les prochaines semaines afin d’aider les travailleurs qui ne seraient pas éligible à l’assurance-emploi, incluant les travailleurs-autonomes
  • Soutien du revenu à long terme pour les travailleurs et les travailleuses qui perdent leur emploi ou qui sont confrontés à des heures de travail réduites en raison de la COVID-19
  • Le gouvernement du Canada a annoncé de nouvelles mesures concernant l’assurance-emploi, notamment l’abolition du délai de carence pour les gens qui doivent s’isoler (mise en quarantaine). De plus, aucun certificat de maladie n’est exigé pour bénéficier des prestations de maladie de l’assurance-emploi.
  • Contribution supplémentaire de 157,5 millions de dollars dans le cadre du programme Vers un chez-soi pour les Canadiens qui vivent en situation d’itinérance
  • Jusqu’à 50 millions de dollars aux refuges et aux centres d’aide aux femmes victimes de violence sexuelle pour renforcer leur capacité à gérer ou à éviter l’éclosion d’un virus dans leurs installations. Ce soutien comprend le financement pour les installations dans les communautés autochtones
  • Subvention salariale temporaire pour les entreprises, les organismes à but non lucratif et les organismes de bienfaisance.