Semaine d’actions régionales des groupes en défense collective des droits – du 8 au 12 décembre 2014

Bandeau - LES DROITS, u00C7A SE Du00C9FEND

Les organismes en défense collective des droits de partout à travers le Québec, interpelleront la population, les députéEs et les ministres pour signifier leur opposition aux mesures d’austérité et mettre en garde le gouvernement : l’austérité menace les droits économiques et sociaux.  Elle s’attaque aux personnes les plus vulnérables de notre société et contribue à creuser davantage l’écart entre les riches et les pauvres.  Le financement des organismes en défense collective des droits est au cœur de la capacité de s’organiser et de défendre les droits pour les personnes vivant des inégalités et des injustices. C’est pourquoi ils réclament un rehaussement de 40M$ de leur financement dans cette période trouble où les besoins vont grandissants.

Actions prévues 

Montréal, 8 décembre 2014 — Action tintamarre devant le bureau du ministre des Finances du Québec

Québec, le 8 décembre 2014 — Action tintamarre dérangeante, sur le thème « réveiller le ministre »

Gatineau, le 8 décembre 2014 — Rassemblement devant le bureau de comté de Maryse Gaudreau, 2e vice-présidente de l’Assemblée nationale

Estrie, le 10 décembre 2014 — Tournée du Père Noël dans les bureaux de comté des députéEs de la région

Rouyn-Noranda, le 10 décembre 2014 — Construction d’un fort de neige devant le bureau de comté du député Luc Blanchette

Chicoutimi, le 8 décembre 2014 : Action dérangeante sous le thème des pères et mères Noël de la défense collective des droits.

Des sorties publiques et des campagnes de visibilité pour dénoncer l’impact des mesures d’austérité sur les droits humains sont aussi prévues en Mauricie, Montérégie, Centre du Québec, Lanaudière et Côte-Nord, Gaspésie et Bas-Saint-Laurent.