Un premier financement pour plusieurs groupes en défense collective des droits : une attente terminée!

Montréal, le 9 septembre 2019 – Après des années d’attente, le Regroupement des organismes en défense collective des droits (RODCD) et ses membres se réjouissent de l’annonce du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, concernant l’attribution d’un premier financement à la mission pour plusieurs groupes en défense collective des droits.

Pour lire le communiqué du MTESS et consulter la liste des financements: cliquez ICI

Cette première subvention à la mission globale était très attendue par ces groupes reconnus mais encore en attente d’un premier financement, souvent depuis de nombreuses années. Le financement à la mission de base est la meilleure garantie pour assurer la survie et la longévité des organismes. Le ministre a saisi l’opportunité de réparer cette iniquité historique en reconnaissant l’importance de soutenir les organismes reconnus plus récemment que les autres.

explique Marie-Andrée Gauthier, vice-présidente du RODCD et coordonnatrice du Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec (RTRGFQ)

Dans le cadre de la mesure 19.2 du Plan d’action gouvernemental pour l’inclusion économique et la participation sociale 2017-2023 (PAGIEPS) dont la répartition a été dévoilé en juillet dernier, une enveloppe de 2,6 M $ devait être dédiée aux groupes reconnus par le Secrétariat à l’action communautaire autonome et aux initiatives sociales (SACAIS) mais en attente de financement faute de fonds suffisants. L’annonce faite aujourd’hui par le ministre représente la première phase de répartition de cette enveloppe. Elle permettra à 12 organismes de bénéficier d’une première subvention à la mission en fonction de leur pallier territorial, à la même hauteur que les 310 organismes communautaires déjà financés dans le programme Promotion des droits. Ainsi, ces nouveaux financements récurrents permettront à ces organismes de réaliser leur mission en toute autonomie en cohérence avec les besoins de leurs milieux. Les autres organismes reconnus et en attente de financement sont présentement en train de compléter leur dossier administratif et d’autres annonces, tout aussi attendues, devraient être faites par le ministère après leur analyse.

Cette annonce est particulièrement significative pour le RODCD qui faisait partie de ces groupes en attente. Après sept années d’existence, porté à bout de bras par ses membres et ses bénévoles, le RODCD pourra enfin pleinement jouer son rôle d’interlocuteur privilégié du MTESS en représentant et défendant les intérêts des groupes en défense collective des droits partout au Québec.

déclare Marie-Andrée Gauthier

Rappelons que les besoins de consolidation demeurent encore très importants pour l’ensemble des groupes en défense collective des droits, quel que soit leur niveau de financement actuel. Le RODCD revendique l’atteinte des 40 M $ nécessaires dans le programme, pour répondre adéquatement aux besoins et permettre aux groupes en défense collective des droits de remplir pleinement leurs missions.

Une réflexion sur « Un premier financement pour plusieurs groupes en défense collective des droits : une attente terminée! »

Les commentaires sont fermés.